Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Télécommunications : la fibre optique doit être opérationnelle en 2014


Par Adiac-congo.com | Jeudi 23 Janvier 2014 | Lu 480 fois | 0 Commentaire

Le ministre des Postes et Télécommunications, Thierry Moungalla, a invité l’administrateur général de Congo Télécom, M. Akouala, qui conduit le Projet de couverture nationale (PCN), à tout mettre en œuvre pour que la fibre optique soit une réalité au Congo cette année. De plus en plus sceptiques à ce sujet, les Congolais attendent de surfer en haut débit



Échange de vœux entre Thierry Moungalla et M. Akouala
Échange de vœux entre Thierry Moungalla et M. Akouala
Le ministre a adressé son invite le 21 janvier, lors de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux avec le personnel public et privé du secteur. En 2014, a-t-il souligné, l’inauguration officielle de ces infrastructures devra avoir lieu, afin de lancer l’exploitation de la fibre. Bien que les tests réalisés depuis plusieurs mois à Brazzaville et Pointe-Noire, dans les entreprises et chez les particuliers, rencontrent un écho favorable, les Congolais attendent de goûter aux « délices » de cette technologie tant attendue. Dans le même volet, la poursuite des projets de couverture nationale et la réalisation de l’interconnexion sous-régionale dans le cadre du projet CAB sont considérées comme des priorités.

L’opérateur public des télécommunications, Congo Télécom, connaîtra une réforme juridique au cours de cette année. Il s’agit, a expliqué Thierry Moungalla, d’arrimer cette société aux exigences du moment pour la rendre plus compétitive. « Il s’agit d’une réforme juridique et non d’une restructuration », a-t-il précisé.

Après la mise en service de la Banque postale du Congo en 2013, 2014 verra la poursuite du redéploiement de la poste dans les localités de l’intérieur. Cette année sera également celle de l’adoption des textes renforçant le cadre juridique du secteur. Les lois sur la société de l’information, la cybersécurité, la lutte contre la cybercriminalité, les transactions électroniques, etc. sont attendues. La mise en place du conseil de régulation de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques et du Fonds de service universel des communications électroniques est, entre autres, prévue au cours de 2014.

Chez les opérateurs de téléphonie mobile, le ministre a appelé à l’amélioration du réseau qui, ces derniers temps, laisse à désirer. Évoquant par ailleurs le « rapprochement synergique » entre les sociétés Airtel et Warid qui connaîtra cette année une issue définitive, Thierry Moungalla a rappelé que « le gouvernement, sur la base des instructions réitérées du président de la République, veillera autant que de besoin à la réalisation harmonieuse, notamment sur les plans humain et technique, de cette opération macro-économique majeure pour notre secteur ».

Quentin Loubou
Lu 480 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes