Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tennis : Tsonga conserve son titre à Metz et s'adjuge le 9e titre de sa carrière


Par Brazzaville-Adiac.com | Mardi 25 Septembre 2012 | Lu 439 fois | 0 Commentaire



Tennis : Tsonga conserve son titre à Metz et s'adjuge le 9e titre de sa carrière
Malgré un auriculaire douloureux, Jo-Wilfried Tsonga a optimisé son passage à Metz où il s'est facilement imposé en finale face à l'Italien Andreas Seppi (6-1, 6-2). Il conserve ainsi son bien, acquis en 2011, et les points ATP qui vont avec et lui permettent de rester 7e au classement ATP et 8e au classement de la Race, qualificatif pour la Masters Cup en fin d'année. Après la Moselle, il sera en Asie, Pékin puis Shanghai, avant de mettre le cap sur Vienne, où il est également tenant du titre.

Au ralenti depuis sa médaille d'argent en double aux Jeux olympiques de Londres, Jo-Wilfried a retrouvé allant et succès lors de l'Open de Moselle. Après des victoires face au Français Reix, à l'Américain Levine et au Russe Davydenko, le Franco-Congolais a facilement dominé l'Italien Andreas Seppi, 28e mondial, en finale.

Malgré une entame poussive, avec 5 fautes directes, Tsonga survole la rencontre. Il remporte le premier set 6-1 et s'adjuge le second 6-2. Tenant du titre, il conserve son bien en 51 minutes de jeu.

Plus encore que ce titre, le second de l'année 2012 et le 9e de sa carrière, Tsonga a surtout mis fin à une dynamique négative qui durait depuis la fin des JO.

En effet, depuis sa finale perdue en double à Londres, le Franco-Congolais enchaînait les déboires : élimination rapide à Toronto et accident domestique qui le blesse au genou. Forfait à Cincinnati, il atteint le dernier carré à Winston-Salem, mais se rate à l'US Open où il subit la pire défaite de sa carrière au deuxième tour, face à l'inconnu Martin Klizan.

Handicapé dans la course à la Masters Cup, où il fut finaliste malheureux en 2011, Jo-Wilfried Tsonga n'a désormais plus le droit à l'erreur. D'où l'importance de cette victoire à Metz, forcément bonne pour le moral. Car le Manceau va maintenant enchaîner par l'Open de Chine, où il a une place de demi-finaliste à défendre, puis par le Masters de Shanghai. Éliminé au premier tour l'an passé, il y a une carte à jouer. Après l'Asie, il mettra le cap sur l'Autriche et Vienne, où il défendra son titre de 2011. Après ces trois échéances, le 7e mondial y verra plus clair sur les ambitions qu'il pourra afficher pour sa fin de saison.

Camille Delourme
Lu 439 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes