Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Thomas Hollande en veut à Valérie Trierweiler


Par Leral.net | Jeudi 12 Juillet 2012 | Lu 1464 fois | 1 Commentaire



Thomas Hollande en veut à Valérie Trierweiler
Touché par l’affaire du tweet que Valérie Trierweiler a posté pendant la campagne des législatives et qui visait directement Ségolène Royal, Thomas Hollande s’exprime dans Le Point, alimentant d’un nouvel épisode une histoire qui empoisonne le début de quinquennat de François Hollande.

Le tweet de la Rochelle n’en finit plus de faire parler. L’heure semblait plutôt à l’apaisement du côté des principales concernées, Ségolène Royal et Valérie Trierweiler, mais c’était sans compter sur Thomas Hollande, le fils du président de la République et de la principale victime de la sortie assassine de la première dame. Touché à plus d’un titre par cette affaire, le jeune homme s’est confié à une journaliste du Point et ne cache pas sa surprise et son désaroi.

«Je savais que quelque chose pouvait venir d'elle un jour, mais pas un si gros coup. C'est hallucinant» déclare-t-il à propos de Valérie Trierweiler. Thomas Hollande «reproche au tweet (…) d’avoir fait basculer la vie privée dans la vie publique». La frontière était déjà mince au sommet de l’Etat entre un François Hollande qui devait composer avec son ex compagne, mère de ses enfants et responsable politique de premier plan au parti socialiste, et celle qui partage sa vie désormais, qu’on dit jalouse de Ségolène Royal, et qui tente, malgré son métier de journaliste, de trouver sa place au poste de première dame. Plusieurs anecdotes ont jalonné la campagne: la poignée de main entre les deux femmes lors du meeting de Rennes, et surtout la fameuse scène du «embrasse moi sur la bouche» que Valérie Trierweiler a lancé à François Hollande le soir de la victoire du 6 mai, sur la scène de la Bastille, quelques minutes après que le vainqueur de l’élection et son ancienne compagne se soient fait la bise pour fêter l’événement. Juste avant que le tweet ne soit publié, l es murs de l'Elysée auraient même tremblé suite à une dispute orageuse entre François Hollande et Valérie Trierweiler.

Pour Thomas Hollande, la portée du message de soutien à Olivier Falorni est d’ordre privé mais aussi politique. «Ça m'a fait de la peine pour mon père, il déteste tellement que l'on parle de sa vie privée. Ça a détruit l'image normale qu'il avait construite» analyse le garçon. Conséquence, aujourd’hui Thomas Hollande ne veut plus voir Valérie Trierweiler. «C'est logique, non? Et puis, ce qui compte, c'est qu'on normalise les relations avec notre père» ajoute-t-il alors qu'il n'a même pas pu assister à la cérémonie d'investiture le 15 mai dernier. Au cours d’un dîner en tête à tête, son père, qu'il dit "ahurii" par le geste de sa compagne, lui a demandé de «ne pas alimenter le feuilleton».
Visiblement c’est raté. Ce jeudi, ses propos rapportés par Le Point font parler. Thomas Hollande a déclaré à l’AFP: «Je démens avoir accordé une interview au Point. Les propos rapportés, dont certains sont déformés ou sortis de leur contexte, ont été tenus lors d'une conversation informelle». La journaliste du magazine maintient sa version. Charlotte Chaffanjon explique ce matin sur France Info: «Il parlait à une journaliste, on se connait. (…) Ses propos ont toujours été relatés dans le Point, il savait très bien à qui il parlait et il agissait en toute connaissance de cause. Les propos sont contextualisés dans l'article et ne sont pas déformés».

François Hollande devrait s’exprimer sur cette affaire lors de son allocution du 14 juillet et Valérie Trierweiler à la rentrée. A moins qu’elle ne poste un nouveau tweet d’ici là…
Lu 1464 fois


Vos commentaires:

1.Posté par calmeil serge le 13/07/2012 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour faire simple : les tweet sont des manières détournées de faire de la politique de façon encore plus détachée et stupide! l'Histoire nous montre la réalité du pouvoir et du lien avec les femmes (manipulations, orgies et subversion honteuse) cf histoire damour et histiore de france de guy breton mdr ces politiques sont nul...

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes