Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un ancien ministre interdit de construire sur un terrain supposé être de l’Etat à Dolisie


Par La Semaine africaine | Samedi 27 Juillet 2013 | Lu 931 fois | 7 Commentaires



Pierre Mabiala & Pierre Damien Boussoukou-Boumba (Montage Ph SDC)
Pierre Mabiala & Pierre Damien Boussoukou-Boumba (Montage Ph SDC)
Le ministre des affaires foncières et du domaine public, Pierre Mabiala, a fait mettre une pancarte interdisant à l’ancien ministre Pierre Damien Boussoukou-Boumba, de poursuivre les travaux de construction de maison sur le terrain situé à côté de la direction départementale du contrôle budgétaire, au centre-ville de Dolisie. Il faut dire que la maison est, déjà, très avancée et l’ancien ministre en est, d’ailleurs, à la construction du mur de clôture. Par ailleurs, le ministre des affaires foncières et du domaine public a interdit toute construction aux abords de l’aéroport Ngot-Nzoungou de Dolisie, où des particuliers avaient acquis des parcelles de terrain. Toutes ces mesures rentrent dans le cadre de la protection du domaine public.
Lu 931 fois


Vos commentaires:

1.Posté par kaké le 27/07/2013 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais! mais pourquoi attendre que ces constructions atteignent le niveau de finition pour intervenir brutalement sans se soucier des dépenses énormes déjà engagées ??? l'état a une lourde part de responsabilité dans ces affaires de destructions des biens souvent acquis en toute "légalité" mr Boussoukou doit sans doute avoir des documents l'autorisant à acquérir et bâtir sur le dit terrain je suppose... à ce titre l'état et son ministère foncier devront indemniser les victimes, simplement ils doivent apprendre à intervenir le plus rapidement possible! ils ont les moyens pour le faire bon sang! les congolais devraient apprendre à saisir la justice au lieu de continuer à subir sans broncher.

2.Posté par xxl le 27/07/2013 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui c'est mieux comme ca pour que prochainement avant que ces arrogants et embeciles commencent a constriure(souvent sur les terrains qu'ils acquis par force..) ils doivent reflechir 4, 5 fois si c'est un endroit acquis honnetement. Merci Mr Mabiala.... car au Congo il y;a comme une lueur de culture d'impunite et du banditisme surtout par ceux qui sont supposes diriger le people....

3.Posté par pipo le 27/07/2013 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien, il ne doit pas avoir des traitements différents. maintenant il faut continuer car je suis certain que la moitié de nos gouvernants ou leurs épouses ou proches se sont accaparés des terrains appartenant à l'Etat.
Mabios, j'aime pas le gouvernement auquel tu appartiens mais t'encourage dans ce que tu fais. J'imagine que ce n'est pas facile

4.Posté par nganga kobo le 29/07/2013 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr boussoukou-mboumba n'est pas à son premier essai. pour ceux qui ont vécu à makélékélé il y a 20 ans, ceux là vont devoir se rappeler des aventures de ce monsieur( alors ministre à l'époque) quand il voulu construire l'atelier de sa 2è épouse(poulé,la fille du Dr samba délhot) dans la petite rue qui fait jonction entre l'avenue fulbert youlou pas loin de la station à essence et la rue dans laquelle se trouve le bistrot "la source" chez la famille MALANDA. il avait mm engagé les travaux de soubassement (fondation)
cette rue a été sauvée grace au courage de la population

5.Posté par plates excuse le 30/07/2013 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bon vieux Mabios, si ce voyou de la république t'embête on va s'en occuper. ces petits voyons qui croient permis de tout pour voler les terres de l'état.
Pierre Damien Boussoukou-Boumba attention, si vieux Mabios met sa combinaison orange-là tu vas le regretter. Ah, je t’aurais averti

Voiux, TOULA COMBINAISON Y A GUE YA ORANGE ET VA ME LE FOUETER

6.Posté par gopsone le 27/09/2013 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si ns avons 20 ministres comme pierre mabiala le congo devrait avoir un plus dans cinq ans

7.Posté par reponse le 22/07/2014 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceux qui parlent du ministre boussoukou boumba, semblent ne pas le connaître. C'est un homme rigoureux, veridique. Il a acquis son terrain en 2002.Le ministre mabiala n'est venu que plusieurs années après, certainement en 2011. En 2002 les terrains étaient distribué par les maires. Et le maire de l'epoque s'appelait mouithis madingou joslin et non pierre mabiala. Il avait payé tout ses droits. Les ignorants qui écrivent, de faux journalistes vivant de la mendicité doivent apprendre a mieux informe le peuple. Boussoukou boumba est un des rares dirigeants de notre pays dont le passage au gouvernement est apprécié positivement par le president sassou et par la majorité du peuple congolais.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes