Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un complot visant à assassiner Barack Obama a été déjoué


Par SDC, Starducongo | Mardi 28 Octobre 2008 | Lu 893 fois | 0 Commentaire

Des agents fédéraux américains ont affirmé qu'ils avaient déjoué un complot de deux skinheads néo-nazis visant à assassiner le candidat démocrate à l'élection présidentielle Barack Obama, et à tuer 88 noirs américains.



Barack Obama salue ses supporteurs lors d'un meeting, le 27 octobre 2008 à Canton, Ohio
Barack Obama salue ses supporteurs lors d'un meeting, le 27 octobre 2008 à Canton, Ohio
Selon des documents de justice rendus publics lundi à Jackson (Tennessee), ces agents fédéraux précisent que ces deux néo-nazis voulaient commencer par dévaliser une armurerie et s'attaquer à un lycée fréquenté essentiellement par des Afro-américains dans le Tennessee.

D'après Jim Cavanaugh, agent spécial dirigeant le Bureau des alcools, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF) à Nashville, ces deux hommes prévoyaient de tuer 88 noirs, dont 14 par décapitation, au cours d'une cavale meurtrière qui aurait pu les emmener dans plusieurs Etats. Les chiffres 88 et 14 sont symboliques dans les milieux skinheads blancs.

Daniel Cowart, 20 ans, et Paul Schlesselman, 18 ans, voulaient ensuite tuer Barack Obama, selon Jim Cavanaugh. "Ils ont dit que ce serait leur dernier acte, qu'ils essayeraient de tuer le sénateur Obama", a-t-il précisé. "Ils ne croyaient pas qu'ils arriveraient le faire, mais qu'ils se feraient tuer en essayant".

Les agents ont saisi un fusil, une carabine à canon scié et trois pistolets au moment de l'interpellation des deux hommes dans le Tennessee. Ils s'apprêtaient apparemment à cambrioler une armurerie pour voler d'autres armes.

Les deux hommes ont été inculpés notamment pour détention illégale d'armes et menace envers un candidat à l'élection présidentielle.

Selon les documents de justice, ils "prévoyaient de conduire leur véhicule aussi vite que possible vers Obama, en tirant sur lui par les fenêtres". Ils voulaient porter "des smokings blancs et des chapeaux haut-de-forme pendant la tentative d'assassinat" et "souhaitaient mourir pendant la tentative d'assassinat", d'après les documents judiciaires.

Jim Cavanaugh a assuré que les autorités avaient pris ces menaces très au sérieux. "Ils semblaient déterminés à le faire", a-t-il déclaré.

Les deux hommes ont été arrêtés le 22 octobre par des policiers du comté de Crockett, dans le Tennessee. Ils se sont rencontrés il y a environ un mois sur Internet et partagent une philosophie "skinhead" prônant "le pouvoir blanc".

D'après les documents de justice, les deux hommes ont confié aux enquêteurs que le jour où ils ont été arrêtés, ils avaient tiré dans une vitre de l'Eglise du Christ de Beech Grove, une congrégation comptant une soixantaine de fidèles noirs à Brownsville, dans le Tennessee. Personne ne se trouvait dans l'Eglise quand le coup de feu a été tiré. "Nous sommes sur ce site depuis environ 120 ans, et nous n'avions jamais eu de problème comme cela auparavant", a déclaré Nelson Bond, membre de cet église depuis 45 ans.

AP
Lu 893 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes