Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un coup d'œil sur les « premières dames » du monde


Par . Pagesafrik | Dimanche 22 Août 2010 | Lu 489 fois | 0 Commentaire



Un coup d'œil sur les « premières dames » du monde
La première dame la plus à la mode– Carla Bruni

A l'origine mannequin et chanteuse, la première dame de la France Carla Bruni qui aime photographier a maintenant une nouvelle passion. Récemment, elle a joué dans le nouveau film de Woody Allen et a déclaré que la coopération avec le maître du cinéma était son rêve de toute la vie. Il y a quelque temps, elle a fait don de 6 500 euros à une organisation caritative – un revenu de la vente aux enchères de sa photo de portrait qu'elle a pris elle-même.

Bien qu'elle soit toujours critiquée pour son attitude prétentieuse et son faible pour le luxe, sa sympathie et sa cordialité envers les activités caritatives ont ému tout le monde. Elle s'est rendue plusieurs fois en Afrique pour faire progresser le traitement contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Ainsi, si elle pourra laisser un renom impérissable dans l'histoire, et cela ne se fera pas uniquement avec sa beauté. Récemment, selon certaines informations, le président français Sarkozy a appris à sa femme d'être plus modeste. Cependant, cela est aussi difficile que de demander à une étoile de ne plus étinceler.

La première dame la plus fiable - Samantha Cameron

La scène où Samantha, travaillait tout en étant enceinte pour la campagne électorale de son mari, le dirigent du parti conservatif, a ému d'innombrables électeurs britanniques. Depuis toujours, les femmes des hommes politiques britanniques sont réputées d'être modestes et conservées. Cependant, aujourd'hui, elles sont plus sur le devant de la scène.
Samantha a qualifié son mari d'homme énergique, fidèle et bon. Mais elle n'a pas oublié de le railler, en disant que ce dernier désordonne toujours la maison. Elle n'a jamais caché son désir de faire partie du cabinet du premier-ministre, rue de Downing.

La première dame la plus renommée - Michelle Obama

Cette première dame qui persiste dans sa façon de faire est charmante et ne se sent pas du tout inférieure de son mari. Sa statue en cire a été installée au musée de Madame Tussaud. Les poupées faites avec son image sont devenues les jouets les plus populalires aux Etats-Unis. Les gens aiment mettre Michelle et Jacqueline Kennedy, la femme de l'ancien président Kennedy, sur le même plan. Les magazines de mode autoritaires lui ont donné pas mal de titres, notamment« la femme la plus élégante du milieu politique » et « la femme la plus habillée ».

Michelle est très bien cultivée et elle est une femme professionnelle, très connue dan le milieu des avocats. Cependant, à la maison, elle s'est transformée en une femme au foyer capable de bien s'occuper des tâches ménagères. Elle a déclaré placer la famille devant les affaires d'Etat.

La reine de la Jordanie Rania, qui possède à la fois la beauté et l'intelligence

La capacité des « premières dames » de se charger des affaires d'Etat peut être assez remarquable et s'égaler à celle de leurs maris. Rania Abdullah, reine de la Jordanie âgée de 39 ans, est née en Palestine et est diplômée d'une Ecole de commerce. Elle est également la mère de 4 enfants. Récemment, lors d'une interview accordée à un programme des actualités d'une chaîne de télévision américaine, elle a parlé du processus de la paix au Moyen-Orient avec aisance et maîtrise, ce qui a prouvé un élan dans ce sens de la part du roi de Jordanie.
Rania s'est classée à la 76e place sur le récent palmarès des 100 femmes professionnelles du monde rendu public par « Forbes ». Elle excelle dans l'utilisation de l'Internet. Son blog sur Twitter est suivi de près par 600 000 internautes.

Cristina Fernandez de Kirchner – De la première dame à la première présidente de l'Argentine élue par le peuple

A la fin des années 80, Cristina et son mari Kirchner ont commencé ensemble leurs carrières politiques respectives. Cristina fut élue deux fois sénatrice. Durant le mandat de Kirchner, Cristina était toujours active dans le milieu politique en tant que première dame et sénatrice.
Toutes les décisions de Kirchner durant son mandat furent influencées par Cristina, a-t-on appris. Son influence dépassait largement celle d'un sénateur ordinaire.

Le mari de la Chancelière d'Allemagne

Le premier homme d'Allemagne? Les médias allemands n'ont pas réussi à trouver un titre approprié à ce professeur de chimie à l'Université de Humboldt.
Le plus étonnant, c'est que les médias allemands se sont aperçus par surprise qu'ils n'ont même pas pu trouver Joachim Sauer lors de la cérémonie d'investiture de Merkel. Ce monsieur qui n'aime pas se montrer devant le public était à l'époque dans son bureau à l'université. Sauer a passé une période dure pour s'adapter à sa nouvelle identité. En 2005, lorsque Merkel a participé aux élections présidentielles, il a refusé fermement toutes les interviews qui ne concernent pas ses recherches scientifiques. Cependant, plusieurs années se sont passées et le mari de la Chancelière d'Allemagne semble actuellement avoir une maîtrise parfaite de son rôle. Lors du sommet de l'OTA organisé à Baden Baden, il s'est transformé en maître hospitalier et a traité avec grande chaleur les premières dames des pays membres. L'intéressant, c'est que l'agenda d'accueil avait été baptisé « ordre du jour des dames ». En tenant compte du mari d'Angela Merkel, on était obligé de changer son nom en « ordre du jour des compagnons ».

La première sur le franc-parler : Nobuka Kan

Le premier ministre japonais Naoto Kan et sa femme sont cousine et cousin. Ils sont tombés amoureux à l'université. Au début, toute la famille s'opposait avec violence à leur amour. Cependant, ils ont renversé tous les obstacles pour enfin se marier. Aujourd'hui, ils sont déjà passé 40 années ensemble.
Nobuka Kan fut toujours réputée pour son franc-parler. Elle avait beaucoup aidé son mari lors des élections présidentielles. On l'a ainsi surnommé « Hillary du Japon », alors que Naoto Kan a qualifié sa femme d'être « son plus grand supporter et son électrice la plus critique ». Nobuka Kan discute souvent avec son mari les problèmes politiques, et lui donne même souvent des conseils: « Si ton projet ne peut même pas me persuader, pas besoin d'en parler aux autres. » Lors des interviews, elle ne manque pas d'ironiser sur son mari: « Au parlement, il est connu pour être éloquent, car il a déjà cultivé ce talent à la maison. » « Il excelle dans le débat, mais son style vestimentaire est très décevant. »

Source: Le Quotidien du peuple
Lu 489 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes