Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un groupe de jeunes Congolais s'engage à promouvoir la sanza, un instrument de musique traditionnelle africaine


Par Jean Dany Ebouélé | Mercredi 3 Décembre 2008 | Lu 2462 fois | 0 Commentaire



Un groupe de jeunes Congolais s'engage à promouvoir la sanza, un instrument de musique traditionnelle africaine
Au milieu de la diversité légendaire de la musique congolaise, un groupe de jeunes artistes congolais aspire à la promotion de la sanza et croit aux valeurs culturelles du terroir.

A en croire la tradition orale africaine, les sons de cet instrument de musique sont en mesure de changer les mentalités et de rendre finalement tolérants des hommes qui au départ ne l'étaient pas. C'est dans cet esprit que ces jeunes musiciens s'engagent à promouvoir la sanza et se préparent à faire leur sortie officielle, avec la réalisation de leur premier chef-d'œuvre : « Changement des mentalités ». Trois jours par semaine, ils répètent à Talangaï, l'un des quartiers les plus populaires de Brazzaville-nord.

Capables d'interpréter tous les rythmes de la musique moderne, rumba, salsa, tango et autres, ces jeunes Congolais entendent soutenir toute action s'inscrivant dans l'optique de faire découvrir la sanza à tous ceux qui doutent encore des sonorités envoûtantes de l'instrument. Le coordonnateur principal du groupe, Amais Ekah, qui joue en même temps à l'accompagnement ou à la basse, pense que «depuis bien longtemps, cet instrument a toujours fait honneur pendant des cérémonies solennelles, et mérite d'être réhabilité».

Aux côtés d'Amais Ekah, le groupe est constitué de Séverin Oba, Peya Nianga Ngatsé, Alain Moyindo, Cacha Oba et du chanteur Itoua Okana Iponga.

 


Pendant longtemps, nombreux étaient ceux qui n'avaient aucune connaissance de ce merveilleux instrument de musique qui adoucit les mœurs. Instrument de musique traditionnelle africaine par excellence, la sanza demeure l'un des instruments musicaux des temps anciens que l'on trouve encore au Congo. La musique de la sanza dans le temps était assimilée à une thérapie d'apaisement de l'âme pour des personnes souffrant d'un envoûtement ou de quelque autre mal.

On connaît la sanza sous plusieurs appellations, selon les ethnies congolaises : Likembé, Esanza, Esandzo, Sanza, mais la forme reste la même. D'après les explications d'Amais Ekah, les jeunes musiciens peuvent fabriquer eux-mêmes l'instrument, qui s'inspire de la réalisation d'une caisse de résonance en bois, à laquelle il suffit de fixer plusieurs lamelles en métal.

Brazzaville-adiac
Lu 2462 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes