Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un nouveau massacre en RDC: au moins 42 civils tués à Beni

Un deuil national a été décrété


Par | Lundi 15 Août 2016 | Lu 830 fois | 1 Commentaire

Plus d'une quarantaine de civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo. Ce nouveau massacre est attribué par l'armée de la RDC à des rebelles musulmans ougandais, rapporte AFP.



Ph archives. Enterrement des victimes d'un massacre perpétré par l'ADF-Mbau Beni -2015
Ph archives. Enterrement des victimes d'un massacre perpétré par l'ADF-Mbau Beni -2015
S'exprimant dans la soirée de dimanche sur une radio locale, le maire de Beni, Edmond Masumbuko, a déploré "42 personnes tuées" dans ce massacre. Tandis que le président de la société civile de Beni, Gilbert Kambale, a avancé, pour sa part, un bilan provisoire de "46 personnes tuées et 34 maisons brûlées".
Le gouvernement de la RDC a décrété un deuil national de trois jours à partir d’aujourd’hui, lundi 15, a déclaré son porte-parole Lambert Mende à la télévision publique.
Le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l'armée, joint au téléphone de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP que des rebelles présumés des Forces démocratiques alliées (ADF) étaient responsables du massacre de Beni.
Rebelles musulmans ougandais opposés au président ougandais Yoweri Museveni, les ADF sont présents dans l'est de la RDC depuis 1995. Ils sont accusés d'être les principaux auteurs des massacres qui se poursuivent dans la région de Beni depuis octobre 2014.
La nouvelle attaque a eu lieu 72 heures après une visite dans la région du président congolais Joseph Kabila, pendant laquelle il a promis de tout mettre en œuvre pour "imposer" la paix et la sécurité.
"Il y a déjà 35 corps ramenés à la morgue de l'hôpital de Beni", a déclaré le président de la société civile de la ville de Beni. Il a indiqué que l'attaque avait eu lieu samedi entre 19h00 et 23h00 (entre 17h00 et 21h00 GMT).
Pour le lieutenant Hazukay, les ADF ont "contourné" les positions de l'armée congolaise "pour venir massacrer la population en guise de représailles" à des opérations militaires en cours dans la zone.
Dimanche, une centaine de personnes scandant des slogans hostiles au gouvernement et au président Kabila ont manifesté à Beni.
"Notre gouvernement est incapable de nous sécuriser", criait un manifestant.

Avec AFP
Lu 830 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Juan le 16/08/2016 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

voyance gratuite par mail

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes