Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vie des clubs. Jean Guy Blaise Mayolas au cœur d'une forte polémique à l'Etoile du Congo


Par SDC, Starducongo.com | Mardi 14 Septembre 2010 | Lu 1620 fois | 0 Commentaire



La coordination des supporters de l'Etoile du Congo
La coordination des supporters de l'Etoile du Congo
Le président de la section football a été suspendu de ses fonctions jusqu'à nouvel ordre le 6 août par le président général de l'équipe Hamady Baba. Il reproche à Jean Guy Blaise Mayolas, le non respect de la hiérarchie. Ce dernier, explique la décision, a engagé la section football de l'Etoile du Congo aux différentes compétitions et réunions sans en avoir reçu mandat.

Il fait partie également de ceux qui ont la mission de diriger le Comité intérimaire de la Fédération congolaise de football. L'intérim de la section football est ainsi assuré par Jean Didier Elongo. Hamady Baba a également nommé Mathias Ahoura, qui assumait jusqu'alors la fonction de vice-président chargé de l'organisation des compétitions de la section football, au poste de premier vice-président chargé de l'organisation et des compétitions. Les deux décisions divisent la famille stellienne.

Les avis partagés entre supporters et sages de l'équipe

Les statuts de l'équipe reconnaissent le pouvoir du comité des sages comme garant de la morale et de l'éthique de l'association. « Il peut interpeller le président s'il constate des manquement graves à la morale et à l'éthique au sein de l'association. Il statue sur les cas d'indiscipline et des conflits au sein de l'association », précise l'article 23.

Se prononçant au nom du président du comité des sages, Serge Armand Goma qualifie dans sa réplique, cette décision « d'injonction dans le fonctionnement de la section football ». Pour lui, les présidents des différentes sections ont été élus en même temps que le président général au cours de l'assemblée générale du 13 décembre 2009, et les présidents des sections ne peuvent être démis qu'en assemblée et non par le président général.

Réagissant à cette déclaration, les sages des arrondissements de Brazzaville affirment ne pas reconnaître la légitimité d'Armand Goma en tant que président des sages de l'équipe. Il n'a jamais été élu dans aucune assemblée générale de l'Etoile du Congo comme président des sages, disent-ils. « Nous, sages des arrondissements de Brazzaville, réitérons notre ferme soutien au président général de l'Association sportive Etoile du Congo, Hamady Baba, élu en assemblée générale le 13 décembre 2009. Nous soutenons fermement la décision portant suspension du président de la section football. »


Jean Guy Blaise Mayolas
Jean Guy Blaise Mayolas
La décision d'Hamady Baba est-elle conforme aux statuts de l'Etoile du Congo ?

Les statuts du club adoptés le 10 août 1996, stipulent dans l'article 41 que « le président a les pouvoirs de changer quand les circonstances l'exigent, un de ses collaborateurs. Il en informe le conseil d'administration qui en prend acte. »

Le procès-verbal de l'assemblée générale extraordinaire de l'Etoile du Congo tenue le 13 decembre 2009, atteste par ailleurs que les membres des différentes sections ont été bel et bien nommés par Hamady Baba, et non élus. Le règlement intérieur de l'équipe le précise dans son article 46 : « Le président de la section est alors désigné par le président général de l'Association sportive Etoile du Congo. Cette nomination est enterinée par le conseil d'administration. »

Face à cette crise, la coordination nationale des supporters et sympathisants de l'Etoile du Congo s'est réunie hier dans la salle de mariage de la mairie de Ouenzé pour examiner la situation. Pour elle, l'heure n'est plus à supporter les dirigeants mais à sauver l'équipe qui est déjà engagée dans les compétitions nationales. Elle a pris acte de la décision d'Hamady Baba. Pour apaiser les inquiétudes de certains, elle a promis de le rencontrer pour le convaincre de faire asseoir cette mesure.

« Il était question de sauver l'équipe Etoile du Congo. Il n'est plus question de supporter les dirigeants. Il faut plutôt supporter les couleurs vert et jaune. Le président général a pris une décision, suspendant le président de la section football Jean Guy Blaise Mayolas en pleine compétition. Nous allons repartir auprès de lui pour le convaincre de revoir sa décision. S'il accepte oui. Puisqu'il n'y a que le président général qui décide. Nous prenons acte de cette décision », a conclu Guy Patrick Baralonga, président de cette coordination. La crise à l'Etoile du Congo est apparemment loin d'être terminée.

James Golden Eloué (Brazzaville-Adiac)
Lu 1620 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes