Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vie des clubs : Vent de changement à ‘’Cent fils’’


Par La Semaine africaine | Vendredi 25 Octobre 2013 | Lu 838 fois | 0 Commentaire



Lylian Ndengué, lors de son intronisation. Tout cela appartient, désormais, au passé.
Lylian Ndengué, lors de son intronisation. Tout cela appartient, désormais, au passé.
Le collectif des anciens présidents généraux et le comité des sages d’Etoile du Congo ont démis Lylian Ndengué de ses fonctions de président de la section football. Cinq mois seulement après son intronisation. Une décision publiée, lundi 21 octobre 2013, notifie son éviction. Décidément, l’Etoile du Congo est en passe de devenir gros consommateur des présidents, depuis le départ fracassant de René Serge Blanchard Oba, en novembre 2008.

Qu’on en juge: Benito Amouzoud, Jean-Guy Blaise Mayolas, Jean-Didier Elongo, Elonda, José Cyr Ebina, William Bouaka.
On le voit, Lylian Ndengué est le septième président à faire ses valises, en cinq ans. Après une présence de cinq mois. Etoile du Congo était en pleine crise. Il lui fallait un Moïse. Elle a semblé le trouver en Lylian Ndengué, bruyamment ovationné, à l’issue de l’assemblée générale du 24 mai 2013, à la mairie de Ouenzé, le cinquième arrondissement de la ville-capitale. Celui-ci avait promis monts et merveilles aux dirigeants, joueurs et supporters. Mais l’entreprise n’aurait pas été couronnée de succès. Etoile du Congo tisse du mauvais coton au championnat national. Elle occupait la huitième place, au moment où était mis fin aux fonctions de Lylian Ndengué.
Le motif du divorce? Mystère. Logiquement, ce divorce nécessite la formation d’un nouveau bureau exécutif de la section football, à l’orée de la fin de la saison sportive. Hamady Baba, ancien président général du club, lui-même désavoué le 30 octobre 2011, a le fardeau de le mettre en place. Ce bureau est attendu, fiévreusement, à ‘’Cent fils’’, où s’entraîne, quotidiennement, l’Etoile du Congo.
Une page vient d’être tournée. L’ancien comité directeur, placé sous la houlette de Lylian Ndengué, a fini par se convaincre d’une chose terrible: le monde du ballon est bizarre! On réussit, on peut se faire de vieux os. On échoue, on y laisse sa peau. Rares sont les dirigeants qui sont salués chapeau bas. L’histoire se répétera tant que roulera le ballon rond sur la planète foot.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU
Lu 838 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes