Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vie des fédérations. La Fécohand change de tête


Par SDC, Starducongo | Lundi 27 Avril 2009 | Lu 1230 fois | 0 Commentaire



Henri-Joseph Parra, nouveau président, peu après son élection.
Henri-Joseph Parra, nouveau président, peu après son élection.
Toutes les fédérations sportives nationales se restructurent, comme le veut la tradition, après la fin d’une olympiade. Pour ne pas être en marge de cette vague, la Fécohand (Fédération congolaise de handball) était en congrès électif, dimanche 19 avril 2009, à Brazzaville. Dans la salle de conférence du Centre national de formation de football.

Des changements importants sont intervenus, à l’issue dudit congrès. Ainsi, ancien 1er vice-président, mais démissionnaire, du comité exécutif sortant, Henri-Joseph Parra, devient président de la Fécohand. Il remplace Charles Omboumahou, candidat à sa propre succession, qu’il a battu par 20 voix contre 15. Naturellement, les candidats figurant sur la liste du nouveau président sont, ensuite, passés comme une lettre à la poste. A l’exception de Gaston Hodonou, battu par Guy Modzou.

Le comité exécutif enregistre l’arrivée de Bernard Mangota, comme 1er vice-président. Le retour en force, au poste de 2ème vice-président, de Michel Mouelé-Mabounda, que ses «démêlés» avec l’ancienne équipe fédérale lui avaient valu l’éviction du secrétariat général. Et l’entrée fracassante de Linda Noumazalaye, l’ancienne gardienne de but internationale: elle est 4ème vice-présidente. Deux autres anciens internationaux de la glorieuse époque du handball congolais se sont hissés au bureau fédéral, en l’occurrence Thérèse Kossa et Dieudonné Bonazébi.

Mais, c’était une assemblée générale sans histoires. On était très loin des tumultueuses assises de 2001 et 2005, quand la confusion fut sur le podium. La passion exacerbée, l’invective, et l’intrigue ont cédé la place à la sagesse. On a de la peine à croire qu’on se trouvait dans l’un des girons les plus bouillants du sport congolais.

Cela étant, le nouveau président s’est engagé à mener de nombreuses actions, pour relancer le handball congolais en panne de grandes performances. C’est le contraire qui aurait surpris. Il lui reste à traduire son ambition dans les faits. On lui souhaite beaucoup de réussite.

Bureau exécutif de la Fécohand

Président: Henri-Joseph Parra
1er vice-président: Bernard Mangota
2ème vice-président: Michel Mouelé-Mabounda
3ème vice-président: Fidèle Goma-Tondo
4ème vice-président: Linda Noumazalaye
Secrétaire général: Auguste Etsala
Trésorier général: Guy Epéni
Membres: Thérèse Kossa, Guy Modzou et Dieudonné Bonazébi
Commissariat aux comptes: Jean Ebatta, Mady Avounou, Angélique Abémane


LA SEMAINE AFRICAINE
Lu 1230 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes