Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violences dans les stades: Florent Ibenge préconise une grève générale des joueurs


Par Radiookapi.net | Jeudi 23 Avril 2015 | Lu 303 fois | 0 Commentaire

L’entraineur de l’As Vclub, Florent Ibenge, a préconisé une grève dans tout le pays, au cas où les violences persistaient dans les stades. Il réagissait ainsi mercredi 22 avril suite à la décision de la Linafoot de faire jouer à huis clos le match du samedi 25 avril au stade Tata Raphael entre DCMP et Vclub, match en retard de la 4e journée- phase play off du championnat national de football- Division I.



Florent Ibenge entraîneur de l’As V.club le14/12/2014 au stade Tata Raphaël de Kinshasa lors du match contre Daring club motema pembe (DCMP), score : 1-0. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Florent Ibenge entraîneur de l’As V.club le14/12/2014 au stade Tata Raphaël de Kinshasa lors du match contre Daring club motema pembe (DCMP), score : 1-0. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Intervenant sur Radio Okapi Florent Ibenge a déclaré:
«Il y a des gens qui ont décidé à ce que le match se joue à huis clos. Ils ont leur raison ! Nous, on se focalise sur le terrain. Maintenant les gens qui sont frustrés par ça, ce sont les joueurs. Si ça peut leur (public) rafraichir la mémoire et arrêter de jeter des cailloux et tous les projectiles parce que là c’est un manque total de respect envers les joueurs. Parce que moi je le dis, et je le redis avec un ton un peu sévère, je vous assure prochainement on va faire grève si on nous respecte pas. On fera grève dans tout le pays, on ne jouera plus et comme ça. Le public viendra jeter des cailloux dans un stade vide.»
En RDC, selon lui, les gens aiment le foot. «Tout le monde regarde les compétitions européennes. Tout le monde est content de regarder jouer PSG, Barca, Real, Bayern. Mais quand ils (supporters) viennent au stade, ils (supporters) oublient ça. Je rappelle que PSG a perdu 3-1 à domicile contre Barca (en ligue des champions), je n’ai pas vu un supporter jeter une bouteille sur le terrain de PSG. Ils ont applaudi et sont rentrés chez eux», a fait remarquer Florent Ibenge.
Il regrette de constater que les joueurs qui font la fierté de la RDC ne sont pas respectés :
«Ce n’est pas logique. Les joueurs ici tout ce qu’on trouve c’est de les menacer. On joue nos matches, le stade est plein. On n’encourage pas […]» Car là c’est devenu la règle, c’est normal quand on vient au stade, on jette les cailloux, qu’on insulte les gens, et le pire, on vient avec une bouteille d’eau, on renverse cette eau, on fait pipi dedans et on jette sur les gens. Là c’est règle pas seulement ici à Kinshasa, même à Lubumbashi, Mbuji-Mayi et autres villes du pays.»
L’entraineur de Vclub, qui était en causerie morale avec les supporters de son équipe mardi au stade Tata Raphael juste après les entrainements, n’a pas seulement accusé les supporters. Florent Ibenge a aussi interpellé le ministère de l’Intérieur:
«Des policiers aussi, c’est devenu la règle de balancer des lacrymogènes…Il y a déjà eu des morts et les gens ne s’en rendent pas compte. Et un match de football ne mérite pas de morts, moins encore de blessés. Mais malheureusement il y a déjà eu 14 morts dans ce stade. On dirait que ça ne dérange personne ! Et là j’interpelle aussi le Gouvernement, le ministère de l’Intérieur, et nous on ne veut pas être le 15e.»
Lu 303 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes