Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Way-C, la première tablette numérique conçue en Afrique, s'exporte


Par Rtbf.be | Vendredi 27 Janvier 2012 | Lu 659 fois | 0 Commentaire



Vérone Mankou a conçu et commercialisé la première tablette numérique africaine. Sa société VMK, située au Congo-Brazzaville, vend le produit depuis la fin de l'année dernière en Afrique, exporte déjà en Europe et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.
Une tablette tactile avec un écran 7 pouces, 4 gigas de mémoire de stockage, 512 méga de RAM et qui fonctionne avec Android 2.3, le tout vendu à environ 225 euros. Voilà qui est intéressant me direz-vous. Intéressant, certes, mais pas exceptionnel.

Pourtant cette tablette-là a bien quelque chose d’exceptionnel par rapport à ses concurrentes. La "Way-C", puisque c’est ainsi qu’elle se nomme, est la première tablette entièrement conçue en Afrique, du design à la technologie.

L’assemblage, lui, se fait en Chine, comme pour l’iPad. Il se fait d’ailleurs au même endroit que les produits Apple.

"Dessiné et conçu au Congo"

Il y avait le fameux "Designed by Apple in California, Made in China (conçu par Apple en Californie, fabriqué en Chine)" sur les produits à la pomme. Il y a désormais le "Designed and engineered in Congo (Dessiné et conçu au Congo)" sur la Way-C de la société VMK.

VMK c’est cette société fondée en 2009 par Vérone Mankou, ressortissant du Congo-Brazzaville d’à peine 25 ans qui restera dans l’histoire comme le concepteur de la première tablette tactile africaine.

Le jeune patron d’entreprise ne compte d’ailleurs pas s’arrêter à ce "coup".

Bientôt une tablette 100% congolaise?

Tout d’abord, Vérone Mankou a confié à plusieurs médias qu’il espérait pouvoir produire une tablette 100% congolaise (c’est-à-dire assemblée au Congo-Brazza et non plus en Chine), ce avec l’aide de ses partenaires chinois pour la formation du personnel, a-t-il précisé à la Libre Belgique.

Ensuite, VMK projette de lancer son smartphone d’ici à l’été 2012.

L’avenir semble donc prometteur pour ce nouvel acteur du monde technologique africain.

Pour en revenir à la tablette Way-C, les pronostics de vente de la société étaient de 10 000 tablettes écoulées en un an au Congo, avant d’exporter dans les pays limitrophes et en Afrique de l’Ouest.

Mais alors que le produit visait le marché national, on constate que sur les 7500 réservations déjà effectuées en ligne, une sur deux est faite en Europe. Le tout alors qu’aucune publicité n’a été réalisée en direction de notre continent.

Les Belges sont présents parmi les commanditaires et le débarquement de la Way-C dans notre plat pays ne tient plus qu’à un accord avec un distributeur qui doit encore être trouvé. Surveillez bien les tablettes de vos amis à l'avenir, vous pourriez donc bientôt y lire "Designed and engineered in Congo" sur la tranche.

Julien Vlassenbroek
Lu 659 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes