Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Werrason : Toujours égal à lui-même


Par SDC, Starducongo.com | Jeudi 12 Mai 2011 | Lu 1234 fois | 0 Commentaire



Werrason : Toujours égal à lui-même
Kinshasa. Au terrain Olsen, dans la commune de Barumbu, Werrason a drainé une foule immense estimée à prés de cinquante milles fanatiques venus de contrée lointaine pour soutenir sa musique.

« On ne peut que faire mieux lorsque la Bralima paye son cachet et met toute la logistique qu’il faut à la disposition de l’artiste pour la promotion de son produire phare qui n’est autre que Primus, leader de bières ». Telle est la déclaration de la méga star de la musique congolaise à la fin de son concert du week-end dernier au terrain Olsen, dans la commune de Barumbu.

Tout s’est bien joué dans une communion parfaite entre l’artiste et ses fanatiques. C’était la première production scénique en plein air de Werrason à Kinshasa sous les couleurs de son sponsor brassicole après son retour de l’Europe. Un évènement de grande envergure dans le cadre de la nouvelle campagne promotionnelle de « Primus, Mvuatu ya sika ». Toujours égal à lui-même, l’artiste a drainé une foule immense estimée à prés de cinquante milles fanatiques venus de contrée lointaine pour soutenir sa musique.

Au-delà sa popularité, Werra a encore une fois frappé fort répondant aux attentes du public et surtout de l’organisateur. Les hauts cadres et responsables de la Bralima ont effectué un déplacement bénéfique qui leur a permis de se trémousser aux rythmes et pas de danses envoûtants de la star. Devant le DMC Frank Van Asperen et Gislain Luzolo, Senior Brand Manager (Chef produit Primus), Werrason avait tout fait pour qu’il n’ y ait même pas un seul chevet dans la sauce. Vu la taille de l’évènement, il s’est présenté comme un holocauste pour satisfaire les consommateurs. Peu avant de quitter la scène, le phénomène a invité ses nombreux fanatiques à soutenir et à rester fidèle à son sponsor.

Il était 19h52’ lorsque les enfants terribles de Wenge Musica Maison Mère du Roi de la forêt sont montés sur le podium de la brasserie de l’Avenue du Drapeau. Vêtus tous aux couleurs emblématiques du sponsor, les musiciens ont pu donner les meilleurs d’eux-mêmes avant l’arrivée de la star de la soirée. Ils ont bien exécuté trois chansons parmi les anciens succès de l’orchestre. Le titre « Kalayi Boeing », une composition nostalgique de Ngiama Werrason, a fait l’apothéose dans la foule. Le Roi de la forêt a caracolé !

L’équipe de choristes dirigée par le vocaliste Héritier Watanabe a fait preuve de maturité à l’attaque chant. Ils ont aussi été marqués par leur discipline artistique manifeste au niveau de l’orchestration. Ainsi, les mélomanes ont eu la primeur de découvrir le nouveau guitariste –soliste de Wenge MMM qui couvre le trou laisser par le jeune Kimbangu Luxembourg. Celui, faut-il signaler en passant, a pris la fuite d’escampette lors de la dernière tournée du Roi de la forêt en Europe. Par ailleurs, il faut noter que le spectacle a pris une autre dimension lorsque lui-même l’incontournable leader est apparu sur le projecteur de la Bralima.

Très ovationné, Werrason est intervenu comme une véritable machine d’ambiance au terrain Olsen. Ne sachant pas comment se maîtriser devant le charisme de la star, la foule compacte s’est déchaînée sur place. Accompagné de dix danseuses sur le podium, le leader de Wenge MMM a donné le go de la soirée par un tube mélancolique nommé « Fidélité d’amour ».

Ce dernier, composé d’une mélodie succulente a été attendu avec beaucoup d’intérêt par le public. Ce sera encore le début d’un concert qui par la suite viendra l’arsenal de belles chansons à succès du groupe. Tous ont bougé à la cadence irrésistible de « Techno Malewa» et d’autres nouveautés qui s’annoncent palpitantes sur le marché du disque. Egalement, l’exhibition enchanteresse par les danseuses n’a laissé pas indifférente la foule. Les duels entre les animateurs Brigade et Lobeso et les nouvelles recrues du groupe ont crée un sentiment de joie dans la foulée. Dans l’ensemble, la première sortie du Roi de la forêt sur le podium de Primus a connu un franc succès.

Jordache Diala (KongoTimes).
Lu 1234 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes