Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Werrason et Fally Ipupa absent du Festival antillais de Hoogstraten, en Belgique


Par | Lundi 15 Août 2011 | Lu 1335 fois | 0 Commentaire



fally ipupa
fally ipupa
Les comportements négatifs des artistes musiciens congolais ne cesseront d’être déplorés. Si pour les mélomanes congolais cela n’a plus rien d’étonnant, pour les acteurs de la musique qu’ils fréquentent à travers le monde cela paraît inquiétant. Le Festival antillais de Hoogstraten avait annoncé le chanteur Fally Ipupa il y a deux semaines. Affiches, spots télé et radio avaient été faits un mois plus tôt pour annoncer l’événement. Malheureusement pour les festivaliers, le chanteur ne s’est pas présenté, « préférant aller honorer un autre contrat en Afrique de l’ouest », nous a dit le directeur du festival. Pour Lo « Louis » VERSCHUEREN qui a posé le principe d’inviter à chaque édition un chanteur ou groupe congolais, « il s’agit d’une attitude regrettable de la part d’un artiste ».

Werrason bloqué à l’aéroport de N’Djili

Programmés pour représenter le style soukouss de la République démocratique du Congo samedi 13 août 2011, Werrason et son groupe Wenge Musica Maison-Mère n’étaient pas non plus au rendez-vous faute d'avoir pu embarquer deux jours plus tôt dans l'avion qui devait les amener à Paris avant de rejoindre Hoogstraten samedi. Les autorités congolaises, ayant eu des informations sur des menaces éventuelles lancées contre le chanteur et ses poulains, ont décidé carrément de leur refuser l'autorisation de sortie par crainte de les voir subir la violence des "Combattants". Doit-on dire que le gouvernement congolais en place se couche devant des simples menaces des individus ? Toutes choses étant égales par ailleurs, c'est la musique congolaise qui en prend un coup dur une fois de plus. Entre des embargos des visas qui frappent certains orchestres d'une part, le refus de Koffi Olomide de se présenter à la justice française et son refuge à Kinshasa d'autre part, ainsi que le non-respect des contrats des festivals par des artistes congolais, d'abord et maintenant Werrason, l’on pourrait dire que la pente devient vertigineuse pour la musique congolaise. Hélas ! Dans une interview à suivre mercredi 24 août 2011 dans l’émission « PM D’Ici et D’Ailleurs » sur Télé 7, le Directeur du festival, Lo « Louis » VERSCHUEREN, annonce la participation de Werrason lors de la 30ème édition qui se tiendra en août 2012.

Aimelia Lias sauve l’honneur de ses pairs

Pour sauver l’honneur de ses pairs et préserver l’image de notre musique, l’agence COPPAAC/CTM de José Kapesa a contacté le chanteur Aimelia Lias 48 heures avant le spectacle pour garantir la présence du soukouss congolais dans ce festival qui est un des plus grands de la Belgique. Le chanteur, qui a pu réunir des musiciens pour l’accompagner en 24 heures seulement, a livré un beau spectacle devant des festivaliers éblouis et conquis encore une fois par le charme de cette musique.

Par Patrick MBOYO (Le Potentiel, via mediacongo)
Lu 1335 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes