Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zaïko Langa Langa : Réintégration du chanteur Lola Mwana


Par | Vendredi 26 Août 2011 | Lu 849 fois | 0 Commentaire



Le chanteur Lola Mwana est à l’aise aussi bien au chant qu’à la basse (comme on le voit sur cette photo), à la guitare rythmique, à la batterie , aux congas...
Le chanteur Lola Mwana est à l’aise aussi bien au chant qu’à la basse (comme on le voit sur cette photo), à la guitare rythmique, à la batterie , aux congas...
« Nous avons échangé hier et je viens de signer sa lettre de réintégration il y a 5 minutes » : propos de Jossart N’Yoka Longo, le président du groupe Zaïko Langa-Langa confirmant, en ce mercredi 17 août, le retour de Lola Mwana. La question était à l’ordre du jour depuis plusieurs mois, mais le leader de Zaïko Langa-Langa avait décidé de prendre son temps. Absorbé par les travaux de réalisation du nouveau maxi single, il s’est donc donné un temps de réflexion avant de prendre une décision. Entretemps, le chanteur était devenu coutumier des concerts de Zaïko Langa-Langa au cours desquels il interprétait 2 à 3 chansons.

Le retour du fils de feu Dindo Yogo intervient quelques semaines après la sortie sur le marché d’un CD 4 titres, « Bande annonce », qui servira de prélude au prochain album de Zaïko Langa Langa. Le chanteur à la voix cassée rejoint une attaque chant en pleine restructuration, qui sera renforcée avec le recrutement en cours. « L’on s’en occupe avec ( l’ingénieur de son) Zola Tempo », précise N’Yoka Longo.

Un recrutement tant souhaité et que l’on espère, dans l’entourage de ce groupe mythique, qu’il se poursuivra au coup par coup et dans le respect de l’esprit et du savoir-être de Zaïko Langa Langa pour un rendement maximal déjà dans l’album à venir. N’Yoka Longo ne disait-il pas, un jour, qu’il ne suffit pas d’être un bon chanteur, encore faut-il s’imprégner du style et de l’esprit Zaïko pour pouvoir y évoluer ? Pour ce qui concerne Lola Mwana, au moins, il possède les qualités requises et le chanteur a sa place dans le groupe : élevé dans l’esprit Zaïko, il maîtrise le répertoire, a une bonne tenue, de l’assurance et de l’endurance sur scène, joue de plusieurs instruments dont la batterie, la basse, la guitare rythmique, les congas, se révèle un bon danseur...

Lors de son interview accordée à AEM au mois d’avril, le chanteur avait promis de, cette fois, rester le plus longtemps possible dans Zaïko Langa Langa : « Je ne veux pas sombrer dans les oubliettes. Je suis un enfant prodigue qui revient chez lui à la maison. Papa Jossart est mon père et Zaïko Langa Langa, c’est ma maison ! J’ai encore beaucoup à apporter. Je tiens surtout à préserver l’image et à perpétuer le nom de mon défunt père Dindo Yogo qui, lui aussi, appartient à la famille Zaïko. Et puis, par rapport à ma carrière, c’est plutôt un nouveau départ après tout ce temps où je suis resté à la maison sans rien faire et ne sachant où aller, à quelle autre porte frapper. »|

Jossart Muanza (AEM)
Lu 849 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes