BRAZZAVILLE, 30 septembre (Xinhua) -- La Société Agricole et de Raffinage Industriel de Sucre (Saris-Congo), étant une des plus grandes sociétés de sucre en Afrique centrale, va réaliser une production de 62.500 tonnes de sucre, pour sa campagne 2010 en cours d'exécution, a-t-on appris jeudi de source proche de cette entreprise.

La campagne lancée en juin dernier, prendra fin en novembre prochain, soit environ une durée de six mois. Mais la production de 62.500 tonnes attendue est en baisse par rapport à celle de 2009 qui s'est élevée à 70.040 tonnes.

Cette campagne 2010 a connu une forte saison sèche et la Saris- Congo a été obligée de revoir à la baisse ses prévisions de 2010 fixées au départ à 69.300 tonnes. Cette forte saison sèche a eu comme conséquence la non maturation souhaitée des cannes à sucre qui a causé la perte de près de 7.500 tonnes de sucre.

"Ce qui représente, en terme de chiffre d'affaires, un manque à gagner de plus de 2 milliards de F CFA", selon le directeur général adjoint de Saris-Congo, Abraham Missétété. Au total, 983 personnes ont été recrutées pour l'exécution de cette campagne qui se déroule sur une superficie de 11.000 hectares, pour 12.500 hectares de cannes en terre.

La Saris-Congo est installée dans la ville de Nkayi, à environ 300 km au sud de Brazzaville. Son capital de 13 milliards 325 millions de F CFA est détenu à 66 % par le Français Jean Louis Vilgrain et à 34 % par l'Etat congolais. La Saris-Congo est une entité du groupe français SOMDIAA (Société d'Organisation de Management et de Développement des Industries Alimentaires et Agricoles).



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile




Publicite Afrique